Découvrez le Japon hors des sentiers battus

Par ici les papilles

Par ici les gourmands, découvertes culinaires à Toba

Image : chanpon du restaurant et café associatif Kubokuri de Toba

Ceux qui me connaissent savent que j’aime bien expliquer que la cuisine japonaise ne se résume pas au ramen, sushi, maki et compagn…pardon sashimi.

 

Première trouvaille au centre de Toba le chanpon (ちゃんぽん)

(Prononcer channpon)

 

C’est un plat populaire de Nagasaki qui mélange fruits de mer et viande dans un bouillon fumant. Il est d’origine chinoise et son goût varie selon les produits locaux et selon l’humeur du chef en cuisine !

 

Après plusieurs tests, le chanpon du restaurant associatif Kubokuri, au centre de Toba, est décidément mon préféré. J’y suis donc allée trois semaines de suite !

 

Passons aux choses sérieuses, quelle est la différence entre cette soupe et un plat de ramen ?

Après quelques recherches, tout tient en une phrase qui prête à la réflexion :

« laisser mijoter ou ne pas laisser mijoter »

Dans la grande majorité pour les ramen, les nouilles sont ajoutées à la fin avec les autres éléments cuisinés. On plonge les nouilles bouillies dans une soupe bien assaisonnée et on vient ensuite l’agrémenter avec des garnitures.

 

A côté, le chanpon est un type de ragoût dans lequel les ingrédients (viande, légumes, fruits de mer) sont frits et le bouillon, les nouilles et les ingrédients sont mijotés ensemble. Comme cela, les nouilles prennent le goût de la soupe.

 

Voilà pour la grande différence mais je vous mets en garde, ce n’est pas une science exacte vu qu’il existe aussi des plats de ramen mijotés !

 

Share on twitter
Share on whatsapp
Share on reddit

Autres articles