Découvrez le Japon hors des sentiers battus

Favoris

Mie : touristique au Japon, et à l’étranger ?

Image : Creative CommonsFile:Ise Grand Shrine, Mie Prefecture; February 2015 (02).jpg” by foooomio

       

         En dehors du Japon qui connait Mie ? Mie fait partie des 47 préfectures du Japon et se trouve au carrefour entre le Japon de l’est et le Japon de l’ouest. Pour un premier voyage au Japon, les préfectures de Nara, Osaka et Kyoto situées juste à côté auront un franc succès. Pour ceux en quête de nature, ou prêts pour une escapade à la découverte du Japon authentique loin des hordes de touristes, Mie est sans doute la destination la plus proche.

 

A quelle région appartient Mie ?

Pas si évident de répondre simplement à la question.

 

Si on suit les guides, Mie appartient à la région du Kansai qui est surtout connue à l’étranger pour des grandes préfectures comme Kyoto, Osaka, Nara. Si wikipédia s’accorde pour rattacher Mie au Kansai, chacun des articles, précise que Mie est une préfecture à part, et qu’elle appartient plutôt à une sous-région celle du Tokai (東海). Le Tokai est une sous-région d’une autre région, celle de Chūbu qui inclut les préfectures d’Aichi, Shizuoka, Mie et le sud de la préfecture de Gifu. Par exemple Mie est rattachée à la région Chūbu par le Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, ou encore au bureau régional de Police de Chūbu. Les statistiques sur la région de Chūbu précisent si la préfecture de Mie est incluse ou non dans les chiffres.

 

Compliqué tout cela. Si je résume, au centre du Japon il y a deux régions celle du Kansai et celle de Chūbu. Mie est à la croisée de ces deux régions car si elle est rattachée administrativement au Kansai, de façon plus pragmatique il est communément accepté qu’elle appartient à la sous-région du Tokai de Chūbu.

 

Peut-être que je n’avais pas besoin de rentrer dans ces détails mais cela permet déjà de comprendre comment la région se retrouve avec des influences des deux régions. Cela devrait être intéressant de demander aux habitants de Mie à quelle région ils appartiennent !

 

Mie la grande inconnue des guides touristiques 

Avant de venir, j’ai fait un petit tour d’horizon des guides touristiques en France pour essayer de voir si on parlait de Toba et d’Ise la ville juste à côté ou encore de la péninsule de Kii. Sans surprise, c’est un peu le désert dans les guides touristiques. Cela se comprend quand on veut satisfaire les envies des touristes déjà comblés par les grandes villes de la région.

 

Autre fait surprenant  les guides d’il y a 15 ans parlaient de Toba et du sanctuaire d’Ise appelé Ise-jingū (伊勢神宮). En 2020, après avoir feuilleté quelques guides connus que vous reconnaîtrez peut-être le vieux Loubard, le petit buté, le lovely planet ou encore le Guide Vachelin pas de trace de Toba, Ise et donc de Mie.

 

Je feuilletais un guide “Lovely planet” d’une amie datant d’il y a quelques années et sur Toba j’avais lu “si vous cherchez des villes balisées touristiques n’allez pas à Toba !” : ça promet.

 

Les deux guides qui parle de Mie en 2020 sont le guide bleu et le national geographic. Ce dernier en 2020 mentionne le santuaire d’Ise en une page alors qu’en 2005 Toba et Ise prenait 3 pages.

 

Alors la ville de Toba, et la préfecture de Mie ont été englouties dans le Japon profond des lieux sans intérêt ? D’où vient cette indifférence pour la péninsule de Kii de la part des étrangers. Trop nature ? Trop authentique ? Pas assez jeune et dynamique ?

 

Le constat est sans appel j’ai du pain sur la planche dans mon nouveau travail.

 

Concrètement que trouve-t-on à Mie ?

Difficile de répondre en quelques lignes, car il y a de nombreux points touristiques notamment dans la région d’Ise-Shima où je vais travailler. L’attraction la plus connue est le sanctuaire d’ Ise-jingū (cf photo de l’article) car il s’agit du sanctuaire shinto le plus important du Japon et Ise est la ville de départ d’un sentier de pélerinage, le sentier d’Ise, long de 160km au départ du sanctuaire jusqu’à Kumano Sanzan (熊野三山). Oui vous avez bien entendu au Japon aussi il y a des chemins et lieux de pélerinage (et il n’y a pas que le pèlerinage de Shikoku 😇).

 

Pour les plus curieux qui souhaitent un tour d’horizon de la région vous pouvez faire un tour sur le site qui présente la région (en anglais).

 

Les belles images montrent les attraits de Mie : ses forêts, ses points de vue sur l’océan, ses îles et son attachement à un Japon ancien et authentique. En résumé on y vient surtout pour se ressourcer.

 

Enfin petit bonus pour ceux qui aiment la géographie et qui veulent s’exercer, par exemple, sur le nom des préfectures du Japon voici un jeu.

Share on twitter
Share on whatsapp
Share on reddit

Autres articles

abricotiers 2022

Hanami : bien plus que des cerisiers en fleurs

Difficile de ne pas entendre parler du Hanami quand la période de mars-avril approche. En vérité cette période est bien plus que la période de floraison des cerisiers.
2. pêcheuse ama plongée

Tout ce que vous devez savoir sur les ama #1

D'où vient cette image que les ama, les femmes de la mer, pêchent des huîtres perlières ? Un portrait plus vendeur ?
1.cc amongst the oyster shells

Tout commence par une histoire d’huîtres

Le saviez-vous ? Les huîtres vendues en France sont des huîtres d'origine japonaise ! Il existe un curieux échange interculturel qui relie la France et le Japon autour des huîtres.