Découvrez le Japon hors des sentiers battus

Expérience, Zoom interculturel

Louer un futon avec un service de kashibuton

          Une bonne surprise quand je suis arrivée au Japon a été de découvrir le service de kashibuton (貸し布団). C’est un service qui permet de louer un futon pour une nuit ou plus. Le futon est directement livré chez vous et une fois utilisé il est repris par la compagnie de location.

Pourquoi ce service et qu’est-ce qu’il nous apprend sur la culture japonaise, c’est l’objet de cet article.

 

Qu’est-ce qu’un futon ?

Le futon est un peu un incontournable quand on parle de literie au Japon. Ce serait l’équivalent d’un matelas mais quand le nôtre repose sur un sommier, au Japon, il se pose à même le sol, traditionnellement sur des tatami. Le tatami n’aime pas l’humidité et les futon non plus donc ce sont les meilleurs compagnons.

 

Quand on parle de futon on fait généralement référence à deux choses : le shikibuton ((敷き布団) sur lequel on va dormir et le kakebuton (掛け布団), la couette qui va nous couvrir.

 

Image : irasutoya

Le shikibuton n’est pas aussi épais qu’un matelas et il se plie généralement en trois. L’idée est qu’on peut le ranger tout comme le kakebuton dans un placard prévu à cet effet ou dans un coin de la pièce pour libérer de la place.

Voici comment est fait un futon (ici un shikibuton). La vidéo est un peu longue mais vous allez voir c’est quand même impressionnant.

 

Lien YouTube 

 

Petite anecdote : avant de venir au Japon, j’avais pu voir en France des futon pour dormir « à la japonaise ». Une fois en face de mon premier futon je ne comprenais pas bien comment ce dernier pouvait être facilement pliable comme j’avais lu sur les futon japonais. J’ai enfin compris.

 

Ces futon ont été adaptés à l’occidentale. Leur taille ressemble généralement aux dimensions des matelas occidentaux, ils sont plus épais et donc difficilement pliables. Ils sont faits entre autres pour être déposés sur des sommiers à lattes ce qui aussi simplifie le besoin de les aérer régulièrement. Le kakebuton, le duvet lui aussi a également disparu !

 

Mais les habitudes changent et le futon perd du terrain.

 

Selon cette étude d’avril 2022 les personnes dormant sur un futon étaient de 45.2% contre 52,2% pour un lit 1 (en 2013 on était plus sur 50% en futon 2 ).

 

Louer un futon plutôt que d’en acheter un

 

C’est la première question que je me suis posée : est-ce que cela vaut le coup de louer plutôt que d’acheter un futon ?

 

Le prix d’un shikibuton par exemple en moyenne commence à partir de 3 490 yen ( le moins cher que j’ai pu trouver3 ) soit environ 25 euros à l’achat mais ce prix varie énormément en fonction de la qualité souhaitée (vous pouvez trouver des shikibuton à 30 000 yen ou plus soit 215 euros ou plus).

 

Pour assurer le service de kashibuton, il y a plusieurs compagnies et il est possible de louer un futon pendant une période de un jour à deux ans. Vous vous en doutez, plus vous louez longtemps, plus le prix de journée baisse. Généralement les services se divisent entre une location de moins de deux mois et de plus de deux mois. Certaines personnes préfèrent louer temporairement un futon de qualité par exemple pour un invité plutôt que de l’acheter.

 

A Toba, le prix d’un futon tout compris en location pour une nuit est de 1870 yen (juste le futon ttc) ce qui nous donne 13 euros pour juste le futon. Ailleurs au Japon, notamment dans les grandes villes, le prix sera sans doute plus élevé (c’est un des avantages d’être à la campagne).

 

Quel intérêt de passer par la location ?

Il se trouve que j’ai un futon et un lit chez moi et je confirme que le futon est très pratique quand des amis viennent dormir. Mais quand je me retrouve avec tout d’un coup 7 personnes à accueillir pour une nuit, il faut bien une solution ! Ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas acheter 7 futon.

 

Voici selon moi les avantages de passer par la location :

 

  • accueillir des invités venus à l’improviste
  • ne pas avoir à me préoccuper de trouver les draps, couettes, oreillers et compagnie, je l’achète en plus avec le service.
  • ne pas avoir à laver le tout (très grand avantage), surtout que les futon en soi demandent un entretien particulier, un peu comme les tatami. Il y a des entreprises spécialisées pour les laver.
  • ne pas prendre inutilement de l’espace dans la maison
  • faire vivre une entreprise locale

 

Concrètement qu’est-ce que cela donne ?

 

Est-ce que la note est salée ?

 

Eh bien c’est à vous de juger.

 

Voici un exemple ou récemment 3 personnes sont restées dormir chez moi. Un couple est resté deux nuits puis le jour suivant un autre ami est resté 3 nuits.

 

Sur cette facture, il y a trois lignes. 

  1. La première indique une location de futon pour deux nuits à 1700 yen/nuit hors taxe.
  2. La deuxième indique une location de futon pour 5 nuits ( 2 nuits pour une personne et trois nuits pour une autre personne) le prix est un tout petit peu moins cher comme la durée est plus longue, 1300 yen/nuit hors taxe.
  3. La dernière ligne est la location de draps 700 yen/personne ( c’est une option que j’ai prise, on peut louer juste le futon)

 

Total 13 200 yen (TTC).  En moyenne cela donne 1 885 yen par personne par nuit (futon et draps) donc environ 13 euros par personne et par nuit. 

La culture du futon

 

On optimise l’espace et on range !

 

Souvent la première expérience que nous avons du futon au Japon est dans les auberges traditionnelles (ryokan) où les chambres d’hôtes japonaises. Dans un ryokan par exemple, le personnel va les installer au moment du dîner pendant votre repas et va les ranger le matin.

 

On peut ainsi gagner de l’espace et bien séparer le moment du coucher du reste de la journée. Il y a donc une notion d’optimisation mais aussi de rangement puisque si vous me suivez, cela sous-tend de le faire tous les jours ! On comprend pourquoi de plus en plus de personnes au Japon préfèrent le lit au futon s’ils ont de l’espace. C’est sans doute moins de travail.

 

Il faut que tu respires

 

 

Vous avez peut-être déjà vu des futon étendus dehors, des personnes tapant dessus pour enlever la poussière et faire « respirer » le futon. Si vous voulez entretenir vos futon dans les règles de l’art et bien, cela prend du temps. 

 

Cela en dit long aussi sur le climat au Japon et notamment l’humidité. Le Japon est un archipel, la mer très proche rend le climat humide et tempéré 4. Que cela soit un matelas ou un futon si vous le poser à même le sol, il risque d’y accumuler de l’humidité et des moisissures peuvent apparaître (généralement on ajoute un tapis absorbant sous le futon pour absorber la moisissure). C’est pourquoi on conseille de l’aérer souvent. Et il est plus facile d’aérer un futon qu’un matelas.

 

 

Un bel exemple de culture de groupe

 

Image : irasutoya

 

L’utilisation du futon est aussi un bon exemple de la culture de groupe. Quand une famille ou des amis se déplacent en vacances, ou viennent dormir en tant qu’invité, il est normal que tout le monde (pas seulement les enfants) puisse dormir dans la même pièce qui se retrouve couverte de tatami. Cela fait presque partie de l’ « esprit vacances ». 

 

Jonché de futon le sol devient un océan de couverture. C’est ça l’esprit futon !

 

La vie après le futon

Le système de gestion des déchets au Japon est de façon factuelle beaucoup plus complexe qu’en France.

 

Il existe des règles précises sur le type de déchets et la façon de les collecter (un futur article sans doute). Vous serez sans doute surpris d’apprendre que pour des grands déchets comme les lits et les futon, il faut généralement faire une réservation, apposer un sticker spécifique pour la catégorie grand déchets et payer pour que l’on vienne le récupérer.

 

Sur ce plan là, le futon sera plus simple à bouger et certaines villes considèrent les futon comme des déchets normaux et donc s’en débarrasser sera plus simple que si vous deviez faire de même avec un lit.

Voilà pour les quelques réflexions autour de ce service de kashibuton.

 

Bonus

Pour ceux qui ne savent pas par où commencer avec les futon je vous recommande si vous arrivez au japon d’acheter d’abord un ensemble futon comme par exemple en japonais すぐに使える寝具6点セット (si vous cherchez sur un moteur de recherche). Au moins vous aurez tout compris. 

 

Pour ceux qui sont intéressés par le système du kashibuton je vous conseille de chercher d’abord si ce service existe proche de chez vous comme c’est le cas ici à Toba. L’environnement vous remerciera.

 

Sinon voici deux compagnies (il en existe plein) qui proposent ce service au Japon comme Hatchi ou Hakko.

 

Sources :

 

(3) Prix des futons, site internet de rakuten()

(4) C’est aussi d’autres raisons géographiques : la proximité avec le continent asiatique, et les deux courants marins « oyashio » (le courant froid) « kuroshio » (le courant chaud) qui le traversent. Enfin la présence de la chaîne de montagne qui constitue les ¾ des terres habitables au Japon (fin de la la leçon de géographie) ()

 

 

Autres articles

évènement

L’organisation d’évènements professionnels au Japon

Rapport au temps, culture de groupe, attention à la présentation ou encore le rôle joué par la hiérarchie, voici quelques anecdotes interculturelles sur des différences que j’observe en termes d’organisation.
ama 1

Tout ce que vous devez savoir sur les ama #2

Transmettre la culture des plongeuses ama fait partie de mon travail et plus j’apprends sur le sujet, plus je me rends compte de sa complexité. Retour sur ce que j’ai découvert au cours de l’année passée.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ecotourisme : main dans la main avec les habitants

Avec Mme Kiku Ezaki, pionnière dans l'écotourisme pour la région d'Ise-shima, nous parlons gestion des ressources et protection environnementale. Quel rôle son entreprise de guides accompagnateurs joue dans la région et au Japon ?