Découvrez le Japon hors des sentiers battus

Favoris

Hanami : bien plus que des cerisiers en fleurs

Image : photo d’un abricotier proche de la gare Funatsu de Toba, début février 2022

 

          Si vous vous intéressez au Japon et encore plus si vous projetez d’y voyager, une période fait toujours autant sensation : il s’agit de la floraison des cerisiers connue sous le nom de hanami 花見 (regarder les fleurs).

 

Pour les japonais, ce moment est d’autant plus important qu’il coïncide avec la nouvelle année fiscale, début avril. Outre ce sentiment de renouveau général dans la population, on peut compter sur les japonais pour trouver mille façons d’apprécier cette période. La culture japonaise est très attentive au changement des saisons qui rythme le quotidien et les arts. D’ailleurs vous avez la version automnale du hanami, le momijigari, avec l’observation du changement de la couleur des feuilles d’érable.

 

Hanami rime avec poésie…et météorologie

Il y a des mots employés à cette période qui, pour les non-initiés n’ont pas d’équivalent.

 

Par exemple je me rappelle très bien la première fois que ma famille d’accueil m’a proposé d’aller se balader de nuit pour apprécier “les fleurs de cerisiers à la lumière des réverbères”. Il s’agit du yozakura 夜桜,(formé du kanji du cerisier et de la nuit). La quantité de cerisiers en fleurs de jour (et nous l’avons vu de nuit aussi) ne laisse pas indifférent tant il semble pleuvoir des pétales de fleurs continuellement.

 

“Cherry blossoms at night (Yozakura, 夜桜)” by clvs7

 

Un autre mot intéressant est celui de sakurafubuki 桜吹雪 ou tempête de pétales de cerisiers. Il faut s’imaginer qu’après plusieurs jours, les rues se retrouvent jonchées de pétales qui s’accumulent le long des trottoirs. Alors, quand soudain surgit une jolie bourrasque, vous voilà pris dans un tourbillon de pétales. Même si on cherche à refouler son côté fleur bleue, il faut admettre que cela a un certain charme.

 

Pour ne rien manquer, la période de floraison des fleurs de cerisiers est chaque année suivie de près. A en croire cette carte (en anglais) ce serait une science exacte.

 

Par exemple pour Toba, c’est Tsu la ville la ville la plus proche. Le début de la floraison est prévu le 31 mars et la pleine floraison le 4 avril 2022.

 

Comme en météorologie on parle d’un « front » de floraison des cerisier qui se déplace du sud au nord de l’archipel. En résumé, si vous allez au Japon en février privilégiez Okinawa (1er février) et si vous ne pouvez finalement que fin mai, l’île d’Hokkaido peut être une très bonne option. Cela a de quoi rassurer ceux qui avaient peur de manquer la date.

 

Attention révélation : il n’y a pas que les cerisiers dans le hanami

Le cerisier est omniprésent au Japon car il en est l’emblème mais hanami signifie regarder ou observer, contempler les fleurs de façon plus générale.

 

La première fois que j’étais au Japon, j’ai appris qu’il y avait déjà un hanami et ce dès février. C’est grâce à deux autres arbres très présents dans la culture au Japon : l’abricotier japonais (souvent décrit comme prunier mais il s’agit bien d’un abricotier) en japonais ume qui donne un des délices de l’été, l’alcool à base du fruit appelé umeshu 梅酒 et ensuite le pêcher.

 

L’abricotier japonais, le pêcher et le cerisier appartiennent à la catégorie d’arbres appelés Prunus  (サクラ属 sakura-zoku) qui comprend plus de 200 espèces. Voici leurs petits noms :

 

Kanji

Romanji

Nom scientifique

Nom français

ume

Prunus mume

l’abricotier du Japon

momo

Prunus persica

le pêcher

sakura

Prunus serrulata

le cerisier du Japon

La floraison des abricotiers japonais commence la plus tôt, à partir généralement de mi-février, suivie de celle des pêchers qui ont une période de floraison courte, grossièrement de mi-mars à mi-avril et  enfin nos fameux cerisiers de fin mars jusqu’à mai.

 

Je dis grossièrement car tout dépend des conditions météorologiques et c’est pourquoi chaque saison de floraison est différente d’une année à l’autre (cf la carte mentionnée plus haut).           

 

Comment les reconnaître ?

Si on connaît en général la fleur de cerisier c’est parce que c’est le symbole du japon qui est utilisé depuis l’ère de Nara (710-794) pour représenter le gouvernement japonais. D’ailleurs, c’est le même symbole qui affirme sa présence à l’international voire héroïse ses soldats.

 

Son pétale est caractéristique avec une petite entaille au bout qui fait penser à la forme d’un coeur. La tige verte des bourgeons est longue est bien visible. Petite leçon de botanique :

 

Exemple de fleurs de cerisier

 

“Cherry Blossom Spring” by Angel Lite Photography

 

Passons maintenant à la fleur de pêcher ; attention, elle ressemble beaucoup à la fleur de cerisier mais elle n’a pas d’entaille. Son bourgeon possède une tige moins longue que celle du cerisier.

 

Exemple de fleurs de pêcher

 

“Peach tree blooming.” by jeffstraka49

 

Enfin l’abricotier japonais,  on le reconnaît souvent car il a un rose plus vif, comme sur la première photo de l’article. Certains abricotiers ont aussi des fleurs blanches comme sur cette photo. Les pétales sont de forme ronde et non pointue et il n’y a pas de tige pour les bourgeons.

 

Exemple de fleurs d’abricotier

 

White Plum Tree Booming” by cogdogblog

 

Une information à vérifier : le hanami des abricotiers umemi (梅見) serait plus populaire auprès des personnes âgées car sans doute aussi moins bruyant par rapport à la jeune marée humaine qui se rassemble pour boire et passer du bon temps sous les cerisiers.

 

Peut-être qu’à présent, au détour d’une balade vous essaierez comme beaucoup de les reconnaître !

Calendrier des fleurs à Toba

Share on twitter
Share on whatsapp
Share on reddit

Autres articles

IMG_5899

Mie : touristique au Japon, et à l’étranger ?

Mie est une des 47 préfectures du Japon. Située en son centre elle est au carrefour des influences de l'est et de l'ouest. Avec une culture riche en patrimoine pourquoi est-elle la grande oubliée de nos guides touristiques ?
2. pêcheuse ama plongée

Tout ce que vous devez savoir sur les ama #1

D'où vient cette image que les ama, les femmes de la mer, pêchent des huîtres perlières ? Un portrait plus vendeur ?
1.cc amongst the oyster shells

Tout commence par une histoire d’huîtres

Le saviez-vous ? Les huîtres vendues en France sont des huîtres d'origine japonaise ! Il existe un curieux échange interculturel qui relie la France et le Japon autour des huîtres.